En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Mécatronique - Contrôle Mesure

A la une

© Thomas

Comprendre la fragilisation par l’hydrogène pour mieux la contrôler

HEDE, HELP, HEVIS. Derrière ces quelques lettres d’apparence anodine se cachent des processus où les matériaux sont sérieusement dégradés par l’hydrogène. Des phénomènes qu’il est important de maîtriser, décryptés dans un dossier de veille du Cetim.

Face aux enjeux énergétiques et écologiques actuels, l’hydrogène représente une solution prometteuse pour les procédés industriels, les transports ou la production d’énergie. Pour cela, il doit être stocké et transporté sous forme liquide ou gazeuse dans des réservoirs sous pression, des réacteurs, des pipelines... Or, l’hydrogène fragilise les matériaux à son contact.

Détérioration des propriétés du métal par génération de méthane, formation de cloques en présence de H 2S ou encore nucléation par hydrure..., les différents processus de fragilisation de métaux par l’hydrogène identifiés à ce jour, ainsi que ceux afférents aux polymères et multi-matériaux, sont répertoriés et analysés dans le dossier de veille « Fragilisation par l’hydrogène dans un environnement hydrogène ».

Dans ce dossier sont également présentés les essais permettant d’évaluer la fragilisation d’un matériau par l’hydrogène, les cas les plus courants, un récapitulatif des normes et standards, les perspectives de travaux à poursuivre et une bibliographie regroupant toutes les sources citées.

Le dossier de veille « Fragilisation par l’hydrogène dans un environnement hydrogène » est disponible en téléchargement sur notre site (accès réservé aux entreprises ressortissantes)

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

La mécatronique concerne aussi bien les produits que les biens d’équipements. Elle permet de concevoir, de valider et de fabriquer de manière intégrée, des fonctions dont les performances sont assurées par un assemblage optimal de composants mécaniques, électriques, électroniques, informatiques ou autres.
En contrôle-mesure, les principaux progrès sont enregistrés dans le domaine du pilotage et de l’adaptation en temps réel du système de production pour garantir la qualité du produit. On note également le développement du pilotage à distance de machines de production via internet, rendant ainsi possible leur partage entre plusieurs industriels.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : la conception mécatronique, l’automatisation et la surveillance des procédés et des produits, la maîtrise de la mesure, la surveillance et la maintenance des équipements en service.

Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim