En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Prestations

Retour > Références

Un contrôle non destructif au coeur des éoliennes

Énergies renouvelables Senvion France SAS

Senvion a développé, avec le Cetim, un dispositif de contrôle non destructif capable de vérifier la qualité des arbres de transmission des machines sans les démonter.   

  

Pour le spécialiste de l’éolien Senvion, la sécurité est une priorité. Alors « quand en novembre 2015 l’arbre de transmission d’une éolienne se rompt, nous réagissons immédiatement pour en détecter la cause et s’assurer que cet incident ne se reproduira pas sur d’autres machines potentiellement concernées », déclare Jean- Pierre Gay, directeur des services après-ventes Europe de l’Ouest, chez Senvion France. La société décide de faire appel au Cetim qui effectue une analyse de défaillance du composant cassé. La cause de la rupture est rapidement trouvée : des inclusions de résidus du moule réfractaire utilisé pour sa fabrication ont entraîné une fragilité au coeur de l’arbre. 

 

Des mesures à 85 mètres de hauteur 

La cause de l’incident identifiée, le fabricant d’éoliennes et le Centre se lancent dans le codéveloppement d’une méthode d’inspection pour détecter et dimensionner ce type de défaut dans les arbres des machines suspectées. Avec une difficulté majeure : pas question de démonter l’arbre et les pales ; les mesures doivent être réalisées in situ, à 85 mètres au-dessus du sol. Les deux partenaires mettent ainsi au point un dispositif de contrôle non destructif utilisant les ultrasons multiéléments. Les mesures fournissent une cartographie des défauts dans la profondeur de l’élément. Une fois ces défauts évalués, leur influence sur la durée de vie du composant, en fonction des efforts qu’il supporte, est étudiée. « C’est à l’issue du contrôle d’un arbre et des prédictions de durée de vie que Senvion informe l’exploitant des actions correctives préconisées», indique Jean-Pierre Gay. 

 

Une action à long terme 

« La procédure de contrôle ayant été validée sur plusieurs éoliennes équipées d’arbres de fournisseurs différents, nous avons demandé au Cetim de vérifier les quelques centaines d’éoliennes éventuellement concernées », annonce Jean- Pierre Gay. Fin août 2017, le Cetim avait vérifié plus de 110 machines.  

  

L'atout Cetim  

Grâce à son expertise pluridisciplinaire le Centre peut déceler la cause d’une avarie d’un composant et développer le dispositif de contrôle ad-hoc.  

  

A propos de Senvion France SAS  

Installation et service après-vente d’éoliennes Onshore et Offshore en France, Belgique et Portugal. Créée il y a 25 ans, sa maison-mère Senvion GmbH (4 500 personnes) fabrique des turbines éoliennes de 2 à 6,2 mégawatts. L’Allemand bénéficie d’une expérience dans la conception, la fabrication, l’installation et le service de plus de 7 300 éoliennes dans le monde. En 2016, la société a enregistré un chiffre d'affaires de 22,9 millions d'euros.

Découvrez le sommaire Un contrôle non destructif au coeur des éoliennes (840 Ko)

Nos références
Nos compétences s'expriment à travers notre capacité à maîtriser l'ensemble des technologies mécaniques.

Les fiches qui sont présentées ici exposent des exemples de réalisations menées pour nos clients tant à titre collectif qu'à titre individuel. Elles témoignent de la capacité du Cetim à proposer une offre globale et personnalisée de prestations autant pour les grands donneurs d'ordre que pour les petites entreprises.
Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation.