En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Prestations

Retour > Références

Essais et simulation sur un joint XXL

Nucléaire IRSN

La combinaison d'essais et d'outils de modélisation numérique a permis à l'IRSN de caractériser la performance d'étanchéité de joints polymères utilisés dans des centrales nucléaires.  

  

Dans une centrale nucléaire, le bâtiment au sein duquel opère le réacteur est conçu pour éviter tout risque de fuites d'éléments radioactifs dans l'environnement extérieur. Cependant, des passages permettent aux personnels d'y accéder et d'y acheminer du matériel. Leur étanchéité est assurée par des joints en silicone qualifiés pour les applications nucléaires. Les requis de sûreté imposent de vérifier leurs performances sur une durée de dix ans. Des essais sont réalisés dans des conditions d'utilisation normale. D'autres essais sont effectués dans des conditions qui peuvent survenir lors d'une situation accidentelle (température élevée, montée en pression, irradiation...). Ces essais sont mis en oeuvre par l’IRSN sur une maquette à l'échelle réduite du système d'étanchéité, mais avec un joint de diamètre de tore réel ayant préalablement subi un vieillissement accéléré. Il faut ensuite extrapoler les résultats à ceux que l'on pourrait obtenir avec un joint dont la longueur réelle développée peut atteindre plus d’une vingtaine de mètres.

 

Un travail collaboratif 

Cette démarche réclame non seulement la maîtrise des outils de modélisation numérique mais également une expertise approfondie en matière de comportement des matériaux. Il faut également pouvoir interpréter subtilement les résultats issus des essais et ceux obtenus par calcul. « Le Cetim dispose de telles compétences. Elles sont tout à fait complémentaires à celles de nos experts et ingénieurs d'essais. La collaboration d'équipes multidisciplinaires est le gage du succès d'un tel projet », souligne Georges Nahas, ingénieur chercheur à l'IRSN. Ainsi, par l'exploitation de résultats d'essais et d'outils de simulation évolués prenant compte des défauts représentatifs, ce travail collectif a permis de valider le comportement du joint de taille réelle en conditions d'utilisation normales et accidentelles. « Nous avons ainsi développé un utilitaire qui, selon les paramètres d'influence, permet de déterminer les limites de performance d'étanchéité. Nous pouvons donc identifier dans quelles configurations il existe des risques de fuites et ainsi y remédier », conclut Georges Nahas.  

  

L'atout Cetim  

Solide expertise sur les métiers de l’étanchéité permettant d'accompagner les industriels de tous secteurs, y compris celui de l'énergie nucléaire, dans leur processus de validation de leurs systèmes d'étanchéité. Capacité de modéliser numériquement des comportements non linéaires en tenant compte de l'environnement, des paramètres d'influence et de défauts représentatifs.  

  

A propos de IRSN  

Expert public en matière de recherche et d’expertise sur les risques nucléaires et radiologiques. 

Découvrez le sommaire Essais et simulation sur un joint XXL (446 Ko)

Nos références
Nos compétences s'expriment à travers notre capacité à maîtriser l'ensemble des technologies mécaniques.

Les fiches qui sont présentées ici exposent des exemples de réalisations menées pour nos clients tant à titre collectif qu'à titre individuel. Elles témoignent de la capacité du Cetim à proposer une offre globale et personnalisée de prestations autant pour les grands donneurs d'ordre que pour les petites entreprises.
Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation.